Un peu plus?

D’où me vient cette passion ?

J’ai découvert la photographie lors d’un stage professionnel dans l’automobile.

En 2006, je suis en stage, deux de mes collègues ont la photo pour loisir, ils me montrent leurs photos et leur matos, m’expliquent le principe de fonctionnement d’un reflex, je jette un œil sur les magazines spécialisés photo qui traînent dans le bureau…

C’est pas mal la photographie, on peut vraiment faire de belles choses…

J'achète mes premiers magazines photo, je me renseigne et me voilà dans l’aventure !

 

Comment je travaille ?

Et bien 99% du temps en mode priorité ouverture, avec réglage manuel des ISO.

Je ne touche que très rarement au temps de pose. Au besoin, j’utilise la correction d’exposition (autrement appelée bracketing).

Je suis en mode autofocus ‘One Shot’ avec uniquement le collimateur central actif… ne pas oublier de recadrer une fois la mise au point verrouillée !

J’aime avoir la main sur ce que je fais.

Ce qui m’importe, c’est d’avoir mon sujet photographié net complété par un beau flou.

Le flou renforce le sujet photographié en cachant plus ou moins les éléments disgracieux et/ou inutiles qui, parfois, composent l’image.

 

Je ne post traite pas mes photos.

Pour moi, tout le travail se fait à la prise de vue.

Au besoin, je recadre mes clichés et c’est tout.

Je préfère multiplier les clichés plutôt que post traiter.

 

Les photos que je préfère réaliser sont les photos de concert…

Belles lumières, gueules expressives des chanteurs et musiciens, éléments disgracieux de la scène cachés par l’obscurité, flou magnifique dû à une profondeur de champ réduite du fait de l’utilisation de la pleine ouverture des objectifs…

Sans nul doute mon domaine d’action préféré !

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site